Géologie /pédologie

Une brève histoire de la géologie Bas-Normande

POUR ALLER PLUS LOIN
export PDF

Lʼère tertiaire

Le remplissage sédimentaire du bassin parisien sʼachève au cours de lʼère tertiaire. La mer se retirera de plus en plus loin avec le refroidissement progressif du climat, annonciateur des glaciations du quaternaire.

Lʼère quaternaire (-1,6 millions dʼannées à nos jours)

Déclenchée au tertiaire il y a environ 7 millions d'années, une lente dégradation des climats chauds s'opère pour aboutir il y a 1,6 millions d'années aux glaciations du quaternaire entrecoupées de radoucissements interglaciaires. Celles-ci vont donner aux paysages leur aspect actuel.

Ces glaciations accentuent fortement l'érosion en provoquant l'éclatement de la roche. Durant les périodes de radoucissement, de gigantesques stocks d'eau forment des torrents qui déblaient et emportent de gros blocs de rochers.

Cette érosion massive creuse les roches les plus tendres (le granite, les schistes) et contourne les roches les plus dures comme le poudingue et les cornéennes, créant de grands escarpements comme la Roche d'Oëtre ou encore les Rochers des Parcs et les Rochers de la Houle au Vey (près de Clécy) et à St Omer.

export PDF
SOMMAIRE

Accueil | Recrutement | Plan du site | Contact | Mentions légales

Cater de Normandie - Le Moulin de Ségrie, Ségrie-Fontaine 61100 ATHIS VAL DE ROUVRE - tél 02 33 62 25 10 - fax 02 33 66 01 07 - contact[at]cater-normandie.fr